ensad logo
ITR

Image
Temps
Réel

Dispositifs scénographiques basés
sur la relation entre image
et utilisation du temps réel
Ensadlab
Ecole Nationale supérieure
des arts décoratifs
 
 

projets

> corpus | motion
> corpus A
> artefacts
> holocene
> métonymies
> tessella

développements

> Etat de l'art
> Corpus
> artefacts prototype


équipe de
recherche

> itr
> biographie



à propos

> actualité
> contact
> liens


Métonymies

Le projet se présente comme une réflexion sur la notion de multi-écrans. Il appuie l'expérimentation technique par une recherche artistique sur la notion de langage.


> Voir la video


Métonymies est le nom de l'oeuvre artistique conçue parle groupe ITR. Elle a été développée pour le dispositif Seven screen.


Seven screen est le nom du dispositif élaboré par ITR. Il a pour objectif la création et la diffusion d'un contenu multimédia sur une installation multi-écrans.

Introduire plusieurs écrans dans un espace, c'est donner au spectateur une liberté de regard qui diffère radicalement d'une projection classique. A travers la spatialisation des images s'ouvre une dimension scénographique de l'oeuvre. La localisation du spectateur contrebalance son immersion dans l'image. Cette dualité est à la base d'une écriture différente. Pour l'auteur d'une oeuvre multi écrans, il s'agit de composer à la fois pour le temps et l'espace, de décentraliser les enjeux au profit d'un dialogue avec le corps du spectateur et sa liberté de positionnement.



Métonymies au festival filmer la musique

Utilisant le corps humain comme modèle, Métonymies le décompose en signes basés sur le rythme et le mouvement. Chaque élément (main, pied, bouche) prend ainsi valeur autonome, à la fois entité corporelle et élément sémantique du langage de l'oeuvre.

Cette décomposition/recomposition expérimentale se confronte à un jeu typographique sur l'unité fondamentale de l'écriture, le graphème. Une grille de voxels génère un alphabet qui propose à travers une série de transformations l'introduction de caractères hybrides.

Musicalement, un ensemble de syllabes échantillonées sont recomposées sur un rythme simple, générant des phrases aléatoires.

L'oeuvre déconstruit ainsi la valeur narrative du langage au profit de notions rythmiques et poétiques propres à l'écriture musicale.


Le spectateur se trouve fâce à un langage de nature médiatique, où répétition dans le temps et l'espace pose une interrogation sur les modes de communication de la société contemporaine.


Projet artistique: définition d'une écriture

L'enjeu du projet Métonymies, qui s'appuie sur le développement Seven screen, est d'élaborer un mode d'écriture propre au multi-écrans et au temps réel.

Le mode d'écriture de l'oeuvre répond a deux objectifs:

- Organiser dans le temps un ensemble de boucles vidéos et audios afin de produire une écriture basée sur le temps réel. Pour l'artiste, il s'agit d'effectuer un travail de composition utilisant comme élément le plus simple la notion de "pattern" (unité de temps pour un cycle audio/vidéo). Aprés avoir défini les différentes patterns, l'artiste dispose d'une barre de temps qui les organisent sur la durée totale de la composition.

- Permettre à l'artiste une intervention temps réel lors de la diffusion de l'oeuvre. En s'appuyant sur une structure déjà écrite, l'artiste détermine des espaces de liberté ou il peut intervenir. Il peut s'agir de modifications dans le séquençage ou d'effets applicables directement au son et à l'image.



Développements techniques: seven screen

Le projet Seven screen est un outil de création multi-écrans et polyphonique. Cet outil a pour ambition:

- La réalisation d'un système de diffusion temps réel
multi-écrans


- La réalisation d'outils de création et de composition artistique

Le système repose sur la mise en réseau d'ordinateurs. Ils forment une structure modulaire basée sur un protocole de communication. Le protocole permet d'envoyer des commandes complexes destinées à piloter du son et de la vidéo.



Interface de création

Pour la seconde édition du festival « Filmer la musique », le groupe de recherche ITR a élaboré deux types de console:

- Une interface destinée à la programmation du festival. Cette interface gère la diffusion d'un ensemble d'environ 200 vidéos sur les 7 écrans de l'espace Mirror Ball. Elle permet la création de playlists locales, propres à chaque écran et réunies dans une playlist globale. Les playlists globales peuvent être enregistrées et diffusées en fonction des plages de programmation du festival.

- Une interface de création composée d'un séquenceur audio/vidéo. Basé sur un système de patterns( héritage des logiciels de création audio), il gère de manière rythmique un ensemble de prés de 200 boucles sur les 7 pistes audio/vidéo de diffusion du système.



 
métonymies itr

V02