ensad logo
ITR

Image
Temps
Réel

Dispositifs scénographiques basés
sur la relation entre image
et utilisation du temps réel
Ensadlab
Ecole Nationale supérieure
des arts décoratifs
 
 

projets

> corpus | motion
> corpus A
> artefacts
> holocene
> métonymies
> tessella

développements

> Etat de l'art
> Corpus
> artefacts prototype


équipe de
recherche

> itr
> biographie



à propos

> actualité
> contact
> liens


Biographie


Patrice Mugnier
Professeur

Patrice Mugnier est un artiste et réalisateur multimedia qui enseigne à l'Ensad. Son travail met en avant l'hybridation des supports d'expression lié à l'utilisation du numérique

En temps que réalisateur, il a démarré sa carrière dans le motion design, réalisant des habillages télévisuels (Al Jazeera jeunesse, MTV, France3) et des films muséographiques (Museum National d'Histoire Naturelle). Ses projets personnels, en explorant la relation entre image et musique, l'ont amené à se tourner vers les performances live et les installations interactives. Depuis 2009, il est l'un des fondateurs du collectif Active Creative Design.

Parallèlement, il développe une activité d'enseignement au sein de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs, ou il intervient dés 1999 dans le cadre du post-diplôme AII. Il fonde avec Pierre Hénon en 2007, au sein d'Ensadlab le groupe de recherche Image Temps Réel (ITR), dont l'objectif est de développer des dispositifs numériques dans le cadre d'installations et de performances.

En 2009, il a organisé en collaboration avec Pierre Hénon pour le festival e-magiciens la conférence et la programmation de l'espace Lelab, dédié à la rencontre entre artistes, chercheurs et industrie culturelle.


Pierre Hénon
Professeur

Pierre Hénon est diplômé de l'ISUP(Institut de Statistique de l'Université de Paris) et docteur en Urbanisme et dynamiques de l'espace.

Il a enseigné à l'Université de Paris VIII, à l'U.E.R.E et à l'Institut d'Arts Visuels d'Orléans. Professeur à l'ENSAD il y a introduit l'enseignement de la vidéo dans les années 1970 puis celui de l'infographie en 1982. Coordinateur des enseignements d'infographie de 1982 à 1998, il est responsable jusqu'en 2007 du post-diplôme AII (image de synthèse et effets visuels) qu'il a créé en 1982.

Depuis 2007 il participe à la création du nouveau Cycle Supérieur de Recherche Création et Innovation de l'ENSAD dont il co-dirige deux axes de recherche: Espaces umériques - extension du réel (EN-ER) et Image temps réel (ITR).

Il est membre de la CST (Commission Supérieure Technique de l'Image et du Son) et de ACM-SIGGRAPH.


Camille Baudelaire
Chercheuse

Ayant suivi deux formations complémentaires à L'ESAIG Estienne puis à L'ESAA Duperré, Camille Baudelaire s'intéresse au graphisme sous toutes ses formes.
A 23 ans elle réalise en indépendante des travaux en graphisme print et en multimédia. Intégrée à une agence, elle participe à la création de l'identité visuelle de l'Ecole ESMOD, réalise des travaux dans les domaines de l'architecture (Agence Dubuisson) et de la mode, notamment pour Kenzo. Elle conçoit en collaboration deux vidéos projetées à la Géode et réalise une prestation en temps réel à la Cigale à Paris pour des concerts de musique électronique.

Son travail personnel l'amène à réfléchir sur l'identité graphique de musiciens de Jazz. En 2007, elle crée une vidéo pour l’exposition So Watt à l’espace EDF Electra, puis réalise en 2008 l'identité visuelle de la galerie SUPER. En 2007-2008 le projet Form In Progress, réalisé avec Jérémie Harper est publié dans le magazine ETAPES et le livre FULLY BOOKED (Die Gestalten Verlag).

Parallèlement elle enseigne la création graphique multimedia à l'IIM (institut International de Multimedia) de Paris.


Cécile Bruzac
Chercheuse

Cècile Bruzac mène ses recherches plastiques à partir d’études sur les phénomènes de la perception et sur la construction culturelle de l’image. Au regard d’une pratique de la programmation et d’une pensée des médias algorithmiques, elle tente de ré-envisager les formes du paysage.

En 2009, son travail à l'Ecole Nationale Supérieure d'Art de Cergy fut sanctionné par le DNSEP. Elle intégre le cycle de recherche ITR pour prolonger et partager ses réflexions, participer à la mise en oeuvre de projets collectifs.


Kuei Yu Ho
Chercheuse

Kuei Yu HO, née en 1978, est une artiste et scénographe taïwanaise qui vit et travaille en Europe depuis 2005. Après des études d'architecture intérieure et une expérience professionnelle dans un cabinet d'éclairage architectural, elle travaille durant 2006 comme designer dans le cadre d'un projet DHL Innovation Center pour une agence berlinoise. En 2007 elle obtient le diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP) délivré par l'école nationale supérieure d'art de Nancy.

Son ambition dans le domaine de l'art numérique est de proposer des nouvelles formes artistiques afin de procurer des perceptions et sensations physiques  inédites aux spectateurs. L'originalité de son approche réside dans l'utilisation novatrice des matériaux.

Parallèlement à son activité artistique, elle est fréquemment consultée en qualité de rédactrice par la presse asiatique spécialisée dans le domaine du design et de l'art numérique.


Raphaël Isdant
Chercheur

Diplomé d'un master en art contemporain et nouveaux médias de l'université Paris 8, Raphaël Isdant travaille sur l'interactivité à travers les notions d'oeuvres collaboratives et de création sonore.

Il développe notamment une recherche sur la notion de scénographie acoustique à travers des installations comme POLYCROMA (2008) et SAFARI (2007). Son travail pose la question de la limite entre l'interface et l'instrument au sein des installations sonores participatives.

Il est le créateur d'un outil de manipulation sonore, le ZAPPEUR, qu'il a mis au point pour une émission radiophonique (Alligre FM).

Il est aussi enseignant à l'université Paris 8 dans le domaine de la 3D et de l'interactivité.


Christophe Pornay
Assistant

Titulaire d'un master 2 Information et communication, Christophe Pornay participe à l'élaboration et au suivi des dispositifs du groupe ITR.

Il est responsable de la maintenance systèmes et logiciels et contribue à la veille technologique.




Ont participé au programme de recherche


Olivier Long (professeur)

Samuel Huron (chercheur)

Michaël Jespersen (chercheur)




 

V02